• Everything changes •


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand l'envie ne vient pas... [EnzO]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lily Connors
You think you know me but you don't...
avatar

Nombre de messages : 997
Citation : Why does it take a minute to say hello... And forever to say goodbye ?!
Humeur : So =)
Groupe : Rebelle de DBHS
Date d'inscription : 21/08/2007

Feuille de personnage
Coeur: Him...
Popularité:
50/100  (50/100)
Relations:

MessageSujet: Quand l'envie ne vient pas... [EnzO]   Lun 5 Nov - 20:39

Aujourd’hui était le jour où son père partait vivre à Chicago. Il faut avouer que d’un côté, la jeune fille était plus contente. Elle n’aurait plus son père sous le dos tout le temps. C’est vrai qu’à la longue il était un peu chiant à toujours vérifier ce que Lily faisait durant ces journées et à toujours faire des remarques désagréables sur Enzo, car il ne l’aimait pas, ça c’était sur.

Lily se réveilla d’ailleurs assez difficilement, elle avait d’ailleurs envoyé son réveil faire un petit coucou au mur tellement elle n’était pas d’humeur. C’est vrai, elle avait passée une bonne partie de sa soirée à aider son père à ranger la plupart de ses affaires dans une tonne de cartons. Qu’est-ce que ça pouvait être chiant les déménagements. Mais bon, faut voir le bon côté des choses, Enzo et Angie allaient venir habiter avec elle. C’était plutôt une bonne idée ça tout de même, surtout qu’ils s’entendent super bien tous les trois.

Comme à son habitude, elle sortit assez rapidement de son lit, même si l’envie n’était pas présente et alla directement à la douche. Elle sortit quelques minutes plus tard, s’habilla et prépara ses affaires pour aller en cours. Quand elle s’apprêtait à sortir, elle remarqua qu’il y avait un peu d’argent sur la table du salon. Une habitude qu’elle ne verrait surement plus désormais vu qu’il partait à Chicago. Elle prit ses clés et sortit de l’appartement pour ensuite marcher pour aller en cours.

Une fois au lycée, elle s’apprêtait à chercher Enzo ou Angie. Ouai, elle n’avait pas vraiment envie d’attendre que ça sonne seule, c’est assez chiant d’ailleurs et pour une fois qu’elle était en avance, il fallait qu’ils ne soient pas là alors que d’habitude elle était toujours la dernière à arrivée. C’est alors qu’elle vit un de ses anciens copains qui s’approchait d’elle. Faite qu’il ne l’es pas vu et qu’il va voir ailleurs. Ouai, bah ça sera pas pour ajourd’hui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Parker

avatar

Nombre de messages : 1237
Citation : Ne blesse pas ce que tu ne peux détuire.
Humeur : So happy with you.
Groupe : Rebelle de DBHS
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Coeur: Just Her ...
Popularité:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Quand l'envie ne vient pas... [EnzO]   Jeu 8 Nov - 16:51

Quand son réveil se mit à sonner, Enzo se força à se lever. La motivation n’était pas là mais il c’était promis de faire des efforts au niveau du comportement, et également d’aller plus souvent en cours. Reste à savoir si il y parviendra. C’était vraiment pas une tâche facile pour lui. A vrai dire il y a quand même une chose qui le motive, c’est que ce soir il allait s’installer chez Lily avec Angie. Vivre avec sa petite amie et sa meilleure amie c’est vraiment super. En plus avec eux trois réunis, c’est sur qui aura de l’ambiance. Il avait déjà rangé toutes ses affaires et tous ses fringues dans plusieurs sacs. Tout était déjà prêt, restait plus qu’à débarquer chez la jeune fille. Bien évidemment le père du jeune homme n’était pas très d’accord. Avec un garçon comme Enzo c’est sur qu’il faut se méfier, mais il était quand même responsable et indépendant. Fallait pas qu’il ait peur, tout allait très bien se passer. Ya pas de raisons que ça se passe mal après tout.

Au bout de dix minutes, Enzo sortit enfin de son lit. Il se dirigea directement vers la salle de bain pour prendre sa douche, mais manque de chance elle était déjà occupée par son frère. Il poussa un long soupire puis retourna dans sa chambre. Il allait en profiter pour faire son sac de cours. Ca devait une des premières fois que le jeune homme préparait ses affaires. D’habitude il venait toujours en touriste et il n’avait jamais les livres ou les cours sur lui. Une vrai calamité quoi. Quand Cole fut sortit, Enzo alla prendre enfin sa ptite douche matinale. Il y resta un bon moment puis fouilla dans un sac où étaient ses fringues. Ouais fallait ptete qu’il s’habille pour aller au bahut, ça allait pas le faire si il venait en serviette. Il opta pour une jean un peu taille basse et enfila par-dessus une chemise noir. Sans oublier bien évidemment son collier en argent et sa gourmette. Il se mit ensuite et un peu de gel dans les cheveux et se parfuma dans le cou. Voilà il était prêt pour aller au lycée.

Il enfila ensuite son sac et se rendit au lycée à pied. C’était pas super loin, et de toute façon son père avait déjà prit la voiture ce matin. Donc il n’avait pas vraiment le choix. Dès qu’il arriva à l’intérieur du bahut, Enzo chercha du regard Lily ou Angie. Fallait qu’il trouve une des deux sinon il allait se faire chier en attendant que les cours commencent. Il traversa le couloir puis il finit par apercevoir Lily. Sauf qu’elle n’était pas toute seule ! Elle était avec un mec qui visiblement était un de ses ex. Non mais qu’est ce qu’il veut celui là ! Comme c’était prévisible, Enzo se rapprocha d’eux et regarda assez froidement l’homme face à sa petite amie. Il se rappelait bien de lui, c’était un naze avec qui Lily était sortit il y a quelque temps. Pourquoi il revenait la faire chier celui là. Le pauvre, il n’était surement pas au courant qu’elle sortait avec son meilleur ami. Enzo se concentra ensuite sur sa copine et lui souria.


Salut toi !

Il se rapprocha d’elle et l’embrassa tendrement pendant plusieurs secondes. Déjà fallait qu’il lui dise bonjour, et ensuite il avait envi que le bouffon à côté d’eux comprenne qu’il était en trop ici. Quand leurs lèvres furent séparées, Enzo se tourna à nouveau vers l’ex de Lily. Il était toujours là celui là ! Et vu sa tête, il n’avait pas l’air super heureux de les voir s’embrasser. Quoi il espérait peut être qu’elle allait se remettre avec lui ?

Quoi qu’est ce que tu regardes comme ça ?

Non mais c’est vrai il était énervant à regarder Enzo comme ça. Il voulait sa photo peut être ? C’est pas avec un débile comme lui que le jeune homme allait réussir à faire des efforts au niveau de son comportement violent. Voyant qu’il ne dégageait toujours pas, Enzo se rapprocha de lui et le poussa violement pour qu’il dégage.

Allez dégage le débile !

Ah enfin ! Ca yest il était en train de partir. Il en aura mit du temps à comprendre qu’il faisait chier et qu’il n’avait plus aucune chance avec Lily. Enzo soupira puis se reconcentra sur la jeune fille. Il la regarda dans les yeux et fit un léger sourire.

Ca yest on est enfin tranquille. Tu vas bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Connors
You think you know me but you don't...
avatar

Nombre de messages : 997
Citation : Why does it take a minute to say hello... And forever to say goodbye ?!
Humeur : So =)
Groupe : Rebelle de DBHS
Date d'inscription : 21/08/2007

Feuille de personnage
Coeur: Him...
Popularité:
50/100  (50/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Quand l'envie ne vient pas... [EnzO]   Ven 9 Nov - 0:01

Il faut croire que la motivation n’était pas présente chez beaucoup de personnes le matin. C’est vrai, quel était l’intérêt de se lever tôt le matin pour aller assister à une journée de cours barbants ?! L’envie n’était pas très présente chez Lily ce matin en tout cas, mais on va dire que son père l’avait un peu forcé. C’était la dernière journée où il pouvait être entrain de vérifier tous les faits et gestes de sa fille. Faut bien en profiter. La jeune fille aurait voulu passer sa dernière journée à l’appartement avec son père, mais ce dernier en avait décidé ainsi. Bon ben elle le verrait en rentrant des cours, s’il n’était pas encore partit.

Ca ne vous ai jamais arrivé d’être au lycée et de souhaiter qu’une personne, qui est pas très loin de vous, ne vous ai pas vu ?! C’est rare que ça arrive à Lily, sauf quand elle cherche à éviter une certaine personne. Cette personne c’est son ancien copain. Le pauvre, il était tellement attaché à elle qu’il en avait pleuré pendant des jours lorsqu’elle l’avait quitté. Mais bon, à quoi ça sert de rester avec une personne alors que vous n’êtes pas attaché et que vous ne le serez surement pas avant un bon moment ?! On va dire que depuis qu’ils ne sont plus ensemble, le jeune homme avait cette fâcheuse habitude de toujours venir parler à Lily. Même si elle l’envoyait chier parfois, il se ne rendait pas compte que jamais elle reviendrait vers lui.

Malheureusement elle l’avait pas échappé. Pourquoi fallait-il qu’elle arrive pile au moment où il n’était pas loin ?! Non mais c’est vrai, et puis en plus, c’est toujours au mauvais moment que ça arrive ce genre de chose. Elle l’écouta parler pendant quelques minutes, tout en jetant des regards un peu partout autour d’elle au cas où Angie ou Enzo viendrait à sa rescousse. Ce qui ne tarda pas d’ailleurs car Enzo se rapprocha d’eux et qu’il lança un regard pas très amical à l’ancien copain de Lily. Mais c’est qu’il avait l’air jaloux Enzo. C’est mignon !

Elle lui souria quand il la salua et qu’il se rapprocha d’elle pour l’embrasser tendrement. Elle ne put d’ailleurs s’empêcher de prolonger le baiser qu’il lui donna. C’est pas parce que son ancien copain était devant eux qu’elle allait s’empêcher d’embrasser son petit ami quand même. Il manquerait plus que ça. Le pire c’est qu’il ne bougeait même pas, mais il avait l’air bien dégouté en tout cas.

Lily regarda Enzo quand il poussa assez violemment son ancien copain pour qu’il s’en aille. Au moins, ça avait marché vu qu’il commençait à partir. Finalement, c’était bien qu’Enzo soit arrivé, sinon elle aurait encore du passer du temps à se tenir devant son ancien copain qui n’écoutait même pas quand Lily lui disait qu’elle n’en avait rien à faire de tout ce qu’il pouvait bien lui raconter.


T’es mignon quand t’es jaloux !

Elle tourna la tête une fois son ancien copain loin d’eux, et adressa un grand sourire à Enzo après sa remarque. Puis le jeune homme lui demanda si elle allait bien. Bien sur que oui, pourquoi ça n’irait pas bien.

Ouai… J’avais juste pas envie de venir en cours aujourd’hui. Mon père m’a forcé…

Lily fit un léger sourire en coin puis elle se rapprocha d’Enzo et lui déposa un bisou sur les lèvres. Ouai, elle ne pouvait déjà plus se retenir alors que ça faisait seulement quelques minutes qu’ils étaient ensemble. Elle remarqua d’ailleurs qu’une bonne partie des lycéens qui se trouvaient non loin d’eux avaient les yeux fixés sur eux. Ah qu’est-ce qu’elle n’aimait pas ça.

Je crois qu’on va être la nouvelle attraction du lycée pendant un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Parker

avatar

Nombre de messages : 1237
Citation : Ne blesse pas ce que tu ne peux détuire.
Humeur : So happy with you.
Groupe : Rebelle de DBHS
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Coeur: Just Her ...
Popularité:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Quand l'envie ne vient pas... [EnzO]   Ven 9 Nov - 0:48

N’empêche qu’il devait être bien mal l’ex de Lily. Enzo s’était mit à sa place pendant quelques secondes, et franchement se faire rejeter et casser par la personne qu’on aime, ça doit faire bien mal. En tout cas lui il n’aimerait ne jamais vivre cette situation. Il avait eu la chance de ne jamais souffrir par amour, et il espérait que ça n’arriverait pas. Parce que les douleurs intérieurs c’est vraiment celles qui font le plus de mal et qui mettent énormément de temps à guérir. Bon il pensait ça, mais il s’en fichait pas mal que l’autre débile soit deg que Lily ne veuille plus de lui. C’était pas son problème. Non mais sérieusement, comment elle a fait pour sortir avec ce mongole ? De toute façon Enzo lui a toujours dit que c’était un boulet et qu’elle n’avait strictement rien à faire avec lui. Elle avait finit par s’en rendre compte, mais un peu trop tard. Maintenant ça yest, il vient toujours la coller. Mais un jour Enzo va en avoir marre et ça va mal se finir. Il avait intérêt à arrêter de tourner autour de sa petite amie. Le jeune homme fit un léger sourire quand Lily lui dit qu’il était mignon quand il était jaloux. Oui c’est vrai qu’il avait ressentit de la jalousie tout à l’heure. Mais bon ça c’était plus fort que lui. Il ne pouvait pas s’en empêcher. Dès qu’il voyait la jeune fille avec un autre homme que lui, ça le rendait jaloux. Ca a toujours été le cas, et ça sera surement toujours le cas.

Non mais je suis toujours mignon !

Il la regarda et fit un grand sourire. Ouais lui aussi avait pas envi d’aller en cours. Mais si il voulait avoir son bac et se trouver un travail plus tard, il était nécessaire d’y aller. Après tout Enzo a des facilités, pourquoi ne pas les exploiter ? Il était loin d’être stupide, il était ptete temps qu’il se mette au boulot et qu’ils prouvent à ses profs qu’il était vraiment capable de faire des choses biens. Enzo n’eut pas le temps de dire quelque chose que la jeune fille se rapprocha de lui pour lui faire un bisou sur la bouche. Il posa ses mains sur le visage de la jeune fille et lui fit à son tour un baiser sur les lèvres mais là il le fit durer plus longtemps. Ca allait être dur de se retenir de l’embrasser pendant les cours. Surtout qu’Angie avait l’air de ne pas être là, donc il allait être à côté d’elle toute la journée. Il va falloir qu’il se retienne sérieusement.

J’arriverais pas à me retenir en cours …

Il la regarda en souriant puis jeta un œil aux gens qui étaient autour d’eux quand elle fit sa dernière remarque. Ca yest, ils venaient de se rendre compte qu’ils étaient ensemble. Certains allaient être contents d’avoir eu raison depuis le départ. Mais bon ça allait leur passer. Enzo n’aimait pas trop être le sujet de conversation de tout le monde, mais il allait devoir s’y faire. Parce que là avec cette histoire, on allait beaucoup parler d’eux. Le jeune homme se reconcentra ensuite sur sa petite amie puis haussa des épaules.

On s’en fiche ! On a jamais fait attention à eux, c’est pas maintenant qu’on va le faire. Si leur vie se résume à papoter sur les autres, tant mieux pour eux ! Moi j’ai des choses plus importantes à faire ! Comme par exemple prendre soin de ma petite amie !

Il lui souria puis lui fit un bisou sur la joue. C’est vrai, il avait autre chose à faire que d’écouter tous les ragots du lycée. C’était vraiment pas son truc les commérages. Ils avaient passé l’âge de parier sur la vie des autres. D’ailleurs ça lui faisait penser qu’il avait un cadeau pour elle. Il fit passer son sac devant lui et fit un léger sourire.

J’ai un truc pour toi.

Il se mit derrière elle le temps de lui attacher un collier en argent autour du cou. Une fois que le bijou fut mis, il se remit face à elle. Il avait travaillé pendant une bonne partie des vacances d’été, et au départ c’était pour se payer un appart à lui tout seul. Mais maintenant qu’il vit en colocation avec les deux jeunes filles, l’argent ne l’intéressait plus vraiment. Alors pourquoi ne pas en faire profiter sa petite amie ? Bon d’accord il c’était ruiné en l’achetant, mais si ça lui faisait plaisir, il sera heureux.

Jme suis dit que ça te ferait plaisir un ptit cadeau …

Bon là ça se voyait bien qu’il était gêné. Faire des cadeaux aux filles c’était pas vraiment son genre. Il c’était jamais montré aussi attentionné envers une de ses petites amies donc forcement ça ne le mettait pas très à l’aise. Il la regarda et fit un ptit sourire timide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Connors
You think you know me but you don't...
avatar

Nombre de messages : 997
Citation : Why does it take a minute to say hello... And forever to say goodbye ?!
Humeur : So =)
Groupe : Rebelle de DBHS
Date d'inscription : 21/08/2007

Feuille de personnage
Coeur: Him...
Popularité:
50/100  (50/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Quand l'envie ne vient pas... [EnzO]   Ven 9 Nov - 19:18

Peut-être que l’ancien copain de Lily devait être bien mal quand il avait vu Lily et Enzo s’embrasser, mais ce n’est pas pour autant qu’il avait bougé. Non, au contraire, il était resté planter devant eux à les regarder. Enfin surtout à regarder Enzo et pas si gentiment que ça d’ailleurs. Bien sur après s’il voulait que le jeune homme s’énerve contre lui, c’est à ses risques et périls… Mais il faut avouer que c’est aussi une situation que Lily n’aimerait pas vraiment connaître. Pour le moment, elle avait de la chance, elle n’avait jamais été attachée à une personne avec qui elle sortait. A part Enzo bien sur…

Lily regardait toujours Enzo et lui rendit son sourire après qu’elle lui avait dit qu’il était mignon quand il était jaloux. Non mais sérieusement, c’était chou de le voir comme ça. Au moins ça prouvait qu’il tenait à elle et qu’il n’avait pas vraiment envie que des garçons tournent autour de sa petite amie, mais ça elle le savait depuis bien longtemps déjà. Elle souria quand il lui dit qu’il était toujours mignon.


Mais oui t’es toujours mignon !

Il faut bien l’avouer, Enzo était plutôt pas mal comme garçon. Elle n’avait pas à s’en plaindre de l’avoir comme petit ami, ça c’est sur. Mais bon, ce n’est pas vraiment pour sa belle gueule qu’elle sort avec lui. Non mais c’est vrai, Lily n’était pas vraiment le genre de fille qui sortait avec un garçon tout simplement parce qu’il était plutôt mignon.

Quand je disais qu’ils se ressemblaient. Ils avaient redoublés tous les deux ainsi qu’Angie même si pourtant ils étaient loin d’être stupides. C’est juste que Lily n’avait pas vraiment envie de se casser la tête sur des devoirs qu’elle n’avait pas envie de faire. Il fallait peut être qu’on la pousse un peu, et ça même les profs n’arrivaient pas à la faire changer d’avis. Peut-être qu’un jour elle finira par les écouter, mais pour le moment, l’envie n’était pas vraiment présente.

Lily souria quand Enzo posa ses mains sur le visage de la jeune fille et qu’il l’embrassa à son tour et qu’il fit durer le bisou plus longtemps. Alors comme ça il n’arriverait pas à se retenir en cours ?! En même temps, c’était exactement la même situation pour la jeune fille. Ca ne faisait que quelques minutes qu’ils étaient ensemble et elle avait encore cette envie de l’embrasser qui refaisait surface toutes les minutes.


C’est sur que ca va être dur… Surtout si Angie vient pas !

Non mais c’est vrai. D’habitude, c’était souvent elle la première arrivée au lycée et là elle n’était pas là. Oh elle n’avait surement pas du se lever ce matin. Ca leur arrivaient souvent à eux trois de toute façon. Ca arrive à tout le monde de toute façon. Elle souria ensuite quand Enzo fit sa remarque sur les autres du lycée. C’est vrai qu’ils n’avaient jamais fait attention aux autres lycéens et que ce n’est pas maintenant que ça allait changer. Oui, c’est sur mais elle n’aimait pas trop qu’on la fixe ou qu’on fasse que parler d’elle pendant un bon moment, mais là c’est sur que ça allait être le cas maintenant qu’une petite partie du lycée étaient au courant qu’ils sortaient ensemble.

Lily souria une nouvelle fois quand il lui dit qu’il avait des choses plus intéressantes à faire comme prendre soin d’elle. Ouai, c’est sur que c’était plus important ça ! Il lui fit ensuite un bisou sur la joue. Ca lui faisait bizarre maintenant quand il lui faisait des bisous sur la joue, ce n’était pas pareil que quand ils ne sortaient pas ensemble. Enfin, c’est un peu logique en même temps.

Il passa ensuite son sac devant lui et il lui souria en lui disant qu’il avait un truc pour elle. Oula qu’est-ce que ça pouvait être ?! Il se mit ensuite derrière elle et qu’il lui attacha un collier en argent autour du cou. Elle lui souria quand il lui dit que ça lui ferait peut-être plaisir un cadeau.


J’avoue... C’est pour ça que je sors avec toi… Rien que pour les cadeaux ^^

Elle le regarda et lui fit un grand sourire. Il devait bien se douter qu’elle rigolait de toute façon et puis elle avait remarqué la gêne du jeune homme. Lily savait très bien qu’il ne se montrait pas aussi attentionnée envers les autres filles avec qui il était sortit et ça lui faisait plaisir d’ailleurs. Elle lui souria une nouvelle fois avant de lui faire un bisou sur la joue.

Merci ! T’es adorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Parker

avatar

Nombre de messages : 1237
Citation : Ne blesse pas ce que tu ne peux détuire.
Humeur : So happy with you.
Groupe : Rebelle de DBHS
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Coeur: Just Her ...
Popularité:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Quand l'envie ne vient pas... [EnzO]   Ven 9 Nov - 23:52

Oh mais yavait pas besoin de le voir jaloux pour comprendre qu’il tenait énormément à la jeune fille. D’ailleurs il lui avait déjà prouvé plusieurs fois. N’importe qui est capable de voir que Lily compte beaucoup à ses yeux. La jalousie c’est juste un détail. Oui d’accord, le physique ne faisait pas tout. Mais fallait quand même avouer que ça jouait quand même beaucoup. Si Enzo était un laidron avec plein de boutons sur la tronche, Lily n’aurait surement jamais voulu sortir avec lui. Ils se ressemblent beaucoup, ils s’entendent à merveille, mais fallait pas oublier que le jeune homme a plutôt un physique avantageux. Sans ça, ça aurait peut être différent entre eux, et l’attirance n’aurait jamais existé.

Ouais ça serait pas mal qu’Angie finisse par se pointer. Mais bon vu l’heure, ça serait vraiment étonnant. Elle devait surement être en train de pioncer. C’est pas que ça le gênait d’être à côté de Lily, mais bon il allait avoir beaucoup de mal à rester sage et à ne pas l’embrasser en plein milieu du cours. Pourtant il avait plutôt intérêt à se contrôler, il n’avait pas super envi de se retrouver encore une fois en colle. Mais comme il était plutôt du genre malin, dès que la prof allait avoir le dos tourné, il allait pas se gêner pour l’embrasser. Ils sont toujours au fond de la classe de toute façon, c’est plutôt un avantage non ?

Enzo lui souria quand elle lui dit qu’elle sortait avec lui pour avoir des cadeaux. Oui heureusement qu’il savait qu’elle plaisantait. Manquerait plus que ça d’ailleurs, qu’elle sorte avec lui par intérêt. Mais il la connaissait suffisamment pour savoir que c’était pas du tout le genre de la jeune fille.


Fais attention à ce que tu dis sinon jte plaque sur le champ.

Bon bien sur, c’était pour plaisanter. C’était hors de question qu’il la largue, et encore moins pour des conneries. Franchement là, il commençait à sérieusement tomber amoureux d’elle. Il devenait de plus en plus accro à la jeune fille. Ca lui faisait bizarre d’ailleurs. Il a pas l’habitude de toujours vouloir la fille avec qui il sort, d’avoir toujours envi de l’embrasser, de penser sans cesse à elle. Tout ça c’était nouveau pour lui. Mais contrairement au début, il avait maintenant beaucoup moins peur. C’est vrai, il avait confiance en Lily et il savait qu’elle serait incapable de lui faire du mal. Fallait pas qu’il craigne la souffrance, la jeune fille allait sans doute tout faire pour lui épargner ça.

Enzo fit un léger sourire quand elle lui fit un bisou sur la joue et qu’elle lui dit qu’il était adorable. Il avait eu envi de lui faire plaisir, et comme l’argent c’est pas super important pour lui, il en donnait aux autres. Il n’avait pas besoin d’être riche pour être heureux. La preuve, il lui suffisait d’être en présence de Lily pour se sentir vraiment bien. Depuis tout petit il a apprit à vivre dans la difficulté, alors maintenant il se contente de peu et ça lui suffit. Par contre, quand il aura des enfants, il fera tout le nécessaire pour leur offrir ce qu’ils désirent. Il était déterminé à gâter ses gosses et à les rendre le plus heureux possible.

Oui enfin c’est parce que c’est toi. T’es la première fille à qui je fais un cadeau.

Juste après avoir finit sa phrase, la sonnerie se mise à retentir dans tout le lycée. Et voilà, malheureusement fallait songer à aller en cours. Il poussa un léger soupire puis entrelaça sa main avec celle de Lily avant de se diriger vers la salle. C’était énervant de sentir les regards de tout le monde posé sur eux. Oui ils sortaient ensemble désormais, et alors ? De toute façon ils devaient bien se douter qu’un jour ou l’autre ça allait se produire. Alors c’est bon maintenant, ils allaient pas en faire toute une histoire.

Alors heureuse d’entamer notre colocation ce soir ?

Il la regarda en souriant avant de rentrer dans la salle de classe et de se mettre assis dans le fond. Il attendit que Lily se mette à côté de lui puis sortit ses affaires, même si il n’allait surement pas écrire le cours en entier. Surtout que la géographie il allait en faire une overdose. Il commençait à en avoir ras le bol de toutes ses conneries.

Au faite, je vais dormir où moi ?

Oui c’est vrai il savait pas où il allait devoir installer ses affaires. Dans la chambre avec Lily, ou bien dans la chambre de son père ? Il regarda la jeune fille au moment où la prof rentra dans la salle pour commencer son cours. Voilà, l’ennuie allait faire son grand retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Connors
You think you know me but you don't...
avatar

Nombre de messages : 997
Citation : Why does it take a minute to say hello... And forever to say goodbye ?!
Humeur : So =)
Groupe : Rebelle de DBHS
Date d'inscription : 21/08/2007

Feuille de personnage
Coeur: Him...
Popularité:
50/100  (50/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Quand l'envie ne vient pas... [EnzO]   Sam 10 Nov - 0:41

De toute façon, Lily savait très bien qu’Enzo tenait vraiment beaucoup à elle. C’est vrai, il avait toujours été présent pour la jeune fille depuis qu’ils se connaissaient et jamais il ne l’avait laissé tomber. Il lui avait promis qu’il ne la laissera pas tomber. En plus de ça, il lui avait déjà prouvé de nombreuses fois qu’il tenait à elle. Elle n’avait pas à en douter, ça c’est sur et il est vrai que la jalousie était simplement un petit détail. Mais ça lui faisait quand même plaisir de voir qu’il était jaloux quand Lily était en compagnie d’un autre garçon que lui. Bon, il faut avouer que le physique jouait aussi. Mais faut pas en faire la raison principale. Pour Lily en tout cas, ça ne l’était pas. Enzo et Lily s’entendaient parfaitement et ils passaient la plupart de leur temps ensemble, leur histoire ne peut que marcher avec cette relation.

Les cours allaient commencer et toujours pas d’Angie Miller en vue. Là c’était quasiment certain qu’elle n’allait pas montrer le bout de son nez au lycée aujourd’hui. De toute façon, c’était rare qu’ils passent une semaine sans qu’un des trois sèche au moins une journée de cours, c’était même impossible. Aujourd’hui était le tour d’Angie. Une journée de cours à passer a côté d’Enzo. D’un côté, il faut avouer que c’est super. Ils s’entendent bien et ça ne devraient poser aucuns problèmes pour cette journée, mais de l’autre côté, la jeune fille et Enzo allaient devoir passer toute une journée en cours à devoir se retenir d’embrasser l’autre. Ca allait être un peu plus dur ça. De toute façon, ils trouveront bien un moyen pour s’embrasser assez discrètement vu qu’ils sont à chaque cours, au fond de la salle, on passe déjà un peu plus inaperçu.

Après la remarque de Lily, la jeune fille lui avait adressé un grand sourire. Non mais il manquerait plus que ça, qu’elle sorte avec son meilleur ami par intérêt. De toute façon, il l’a connaissait assez pour savoir que ce n’était pas du tout son genre. Enzo ne tarda pas à dire qu’il fallait qu’elle fasse attention à ce qu’il disait sinon il serait capable de la plaquer tout de suite. Mais non, il serait incapable de faire ça. Surtout pas à Lily et surtout pas maintenant.


Mais non… T’es incapable de me quitter… Tu m’aimes déjà trop !

Lily le regarda et lui adressa une nouvelle fois un grand sourire. Oui ça lui arrivait souvent de faire des remarques de ce genre. Mais bon, Enzo était habitué depuis le temps maintenant, il savait très bien qu’il n’était pas à l’abri des fameuses remarques que pouvait sortir la jeune fille à longueur de journée. Alors comme ça Enzo commençait à sérieusement tomber amoureux de la jeune fille ?! C’est une bonne nouvelle ça. Il faut avouer que ça faisait bizarre cette sensation de toujours avoir l’envie d’embrasser le jeune homme, de toujours vouloir être avec lui, et de toujours penser à lui. Mais après tout, c’est ça l’amour, non ?!

« Oui enfin c’est parce que c’est toi. T’es la première fille à qui je fais un cadeau. » Comment ne pas bien réagir quand on vous dit ça ?! Non mais c’est vrai, c’est le genre de remarque qui vous fait bien plaisir ça. Et puis, elle savait très bien qu’Enzo n’était pas le genre de garçon à se montrer attentionné avec ses anciennes copines. Sérieusement, comment ne pas craquer plus après qu’on vous dit que vous êtes la première à qui on fait un cadeau ?! C’est impossible ça. La sonnerie se mit ensuite à retentir. Ouai mais non, elle avait encore moins envie d’aller en cours maintenant. Lily souria quand Enzo entrelaça sa main avec celle de la jeune fille pour aller en cours et qu’il lui posa une question. Si elle était heureuse d’entamer la colocation ce soir. Et comment…


Ouai… Plus vite la journée sera finit, plus vite je pourrais passer du temps avec toi ! Sauf si Angie débarque à l’improviste, comme toujours…

Il faut bien avouer qu’Angie avait cette fâcheuse habitude de toujours se pointer au moment où on ne s’y attendait pas. Et c’est sur que ça pourrait être gênant si elle arrivait alors qu’Enzo et Lily sont dans une situation embarrassante. Non mais faut pas penser à ça encore, si ça se trouve, elle ne viendra pas encore ce soir mais un autre jour. Il lui faut du temps à la jeune fille pour prendre toutes ses affaires. Elle rentra ensuite dans la salle et alla s’installer dans le fond de la salle à côté d’Enzo. On ne change pas la bonne vieille habitude. Lily sortit ensuite ses affaires, même si elle sera plus occupée à autre chose qu’à copier le cours ou une toute petite partie du cours.

Elle souria ensuite quand Enzo lui demanda où il allait dormir. C’est vrai que c’était une question super importante ça. Même si elle se doutait très bien d’où il allait dormir. Elle s’apprêtait d’ailleurs à lui répondre quand la prof rentra dans la salle pour commencer son cours. Oh non. Il ne pouvait pas être absent. Lily tourna la tête vers Enzo et souria.


Sachant qu’Angie est imposante et que la chambre de mon père est la plus grande, t’as pas d’autre choix... Tu vas devoir dormir avec moi !

A son plus grand bonheur d’ailleurs. C’est pas partout qu’on voit une fille qui vit avec sa meilleure amie et son petit ami dans un même appartement et qu’elle peut être avec eux tout le temps qu’elle le souhaite. La prof commença ensuite son cours. Là ça devenait déjà moins intéressant comme sujet. Et ce n’était pas la peine de dire que Lily marquait pas vraiment le cours, enfin si une phrase sur deux pour vous c’est noter le cours…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Parker

avatar

Nombre de messages : 1237
Citation : Ne blesse pas ce que tu ne peux détuire.
Humeur : So happy with you.
Groupe : Rebelle de DBHS
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Coeur: Just Her ...
Popularité:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Quand l'envie ne vient pas... [EnzO]   Sam 10 Nov - 1:16

Oui bon c’est vrai qu’il était incapable de la quitter. Il se sentait vraiment bien avec elle, et c’était impossible pour lui d’imaginer une rupture entre eux aussitôt. Pas maintenant alors qu’ils commençaient à connaître l’amour. Jamais il ne c’était sentit aussi à l’aise avec une fille. Quand il se levait il pensait à elle, quand il se couchait il pensait à elle, c’était vraiment un sentiment nouveau pour lui. Eux deux être seuls dans l’appart sans qu’Angie débarque à l’improviste ? Euh ça risquait d’être dur ! Elle avait toujours le don de se pointer dans les moments où il faillait pas. A par contre, ça lui faisait penser à un truc. Le matin ça allait être la guerre pour prendre sa douche ! Ils vont vouloir tous les trois prendre la salle de bain en même temps c’est obligé. En plus ils sont dans la même classe, donc ils ont forcement les mêmes horaires. Va falloir instaurer des règles, pour que ça soit pas toujours le même qui se douche en premier. Là ils avaient plutôt à se montrer responsables. Faudra déterminer qui fera à manger, qui fera les tâches ménagères, enfin tous les détails de la vie quotidienne.

Enzo regarda la jeune fille en souriant quand elle lui dit qu’il allait dormir avec elle. Ah mais c’était plutôt une bonne nouvelle. Il allait pouvoir dormir tous les soirs auprès de sa petite amie. Il ne demandait vraiment pas mieux lui ! Et c’est vrai qu’Angie prenait beaucoup de place. Non seulement au niveau des affaires, mais aussi au niveau du lit. Elle s’étalait et du coup celui qui dort avec elle se retrouve avec une toute petite place dans le lit. Enzo et Lily en avait déjà fait l’expérience d’ailleurs.


D’accord ça me va parfaitement …

Par contre elle allait devoir lui faire de la place dans l’armoire. Il n’allait pas laisser ses fringues dans les sacs quand même. Il n’arrivera pas à s’en sortir si il fait ça. Et puis elle lui prête son lit, elle peut bien lui prêter également ses tiroirs. Peut être aussi qu’il serait utile d’acheter une petite pancarte avec écrit « Interdit d’entrer ». Juste au cas où Angie oublierait de frapper. On sait jamais il suffit qu’ils se fassent des câlins et hop Angie rentre à ce moment et la c’est un peu gênant.


Faudra que tu me fasses un double des clés aussi. Parce que c’est désormais là que j’habite, donc ça serait bien que je puisse rentrer et sortir à ma guise.

Il regarda la prof, et au moment où elle se tourna pour écrire une phrase au tableau, Enzo rapprocha son visage de celui de Lily pour pouvoir l’embrasser tendrement. Mais manque de chance, la prof se retourna plus vite que prévu et ne rata pas une seule miette du spectacle. Et voilà, ils se sont faits grillés. Faut croire qu’ils ont la poisse. La vieille femme se racla la gorge ce qui obligea les deux jeunes à séparer leurs lèvres.

Vous voulez qu’on vous laisse seul peut être ?

Enzo regarda la prof et ne put s’empêcher de sourire. Oui franchement ça serait pas mal du tout. Parce que là sincèrement son cours était déjà en train de lui prendre la tête. Il s’en fichait complètement du climat de la Russie.

Quoi vous êtes jalouse Madame ? Vous aussi vous voulez un bisou ?

Bon la il aurait peut être mieux fait de se taire. La provoquer c’était pas la meilleure chose à faire. Mais tant pis, au moins là il était sur de sortir. D’ici cinq secondes elle le virait du cours c’est obligé.

Monsieur Parker, dehors immédiatement.

Enzo ne put s’empêcher de sourire en entendant cette phrase. Et voilà, il sortait du cours, sans écoper d’une heure de colle. Il c’était bien débrouillé quand même. Il tourna la tête vers Lily et lui fit un clin d’œil. En gros ça voulait dire qu’il l’attendait dehors le temps qu’elle trouve un moyen de se faire virer à son tour. Il rangea ses affaires puis finit par sortir de la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Connors
You think you know me but you don't...
avatar

Nombre de messages : 997
Citation : Why does it take a minute to say hello... And forever to say goodbye ?!
Humeur : So =)
Groupe : Rebelle de DBHS
Date d'inscription : 21/08/2007

Feuille de personnage
Coeur: Him...
Popularité:
50/100  (50/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Quand l'envie ne vient pas... [EnzO]   Sam 10 Nov - 13:21

Pour Lily aussi, c’était impossible de s’imaginer ne plus être avec Enzo. Pas maintenant en tout cas. C’est vrai, Lily est toujours bien quand Enzo est dans les parages et depuis qu’ils sont ensemble, c’est beaucoup mieux. La jeune fille avait toujours ce besoin d’être dans ses bras, ou de l’embrasser. Elle tenait à lui, et ça se voyait très bien. Et puis de toute façon, c’était réciproque pour le jeune homme alors il n’y avait pas trop de problèmes à s’inventer. Ils s’entendaient parfaitement bien et il n’y avait jamais eu de grosses engueulades entre eux. Même s’ils sortent ensemble et que cela risque de changer. Ils savent très bien qu’ils ne veulent pas faire du mal à l’autre. Enfin, tout ça pour dire que ça serait dommage s’ils venaient déjà à se séparer, et surtout pour des conneries car elle était vraiment bien avec lui.

Mais c’est ça qui était le plus drôle, que nos trois amis soient dans la même classe. Imaginez le carnage qu’il y aura le matin pour se préparer. Ca faisait déjà sourire Lily d’avance. Surtout qu’Enzo et Angie adorent se chamailler dès qu’ils se voient alors si maintenant ils habitent ensemble, ça risque d’être bien marrant tout ça. Oh et puis il faut voir le bon côté des choses, ils vont vivre tous les trois ensemble, c’est l’une des choses qui puissent faire le plus plaisir à Lily. Elle qui était tellement habituée à être souvent seule à l’appartement. Ca allait lui faire bizarre tout ça, mais à son plus grand bonheur bien sur.

Lily ne put s’empêcher de sourire quand Enzo lui dit que le fait de dormir avec elle, lui allait parfaitement. En même temps, qui ne serait pas content de pouvoir voir et dormir avec sa petite amie tous les jours et soirs ?! Par contre, il est vrai qu’il fallait qu’elle pense à faire de la place dans ses affaires. De toute façon, elle à jamais été très imposante comme fille, pas comme Angie, c’est sur. Lily lui souria une seconde fois quand il lui dit qu’il faudra qu’elle fasse un double des clés. Ouai, c’est sur que ça serait bien ! Enfin peut-être bien…


Figure toi que j’y ai pensé à un moment… Mais après je me suis dit que c’était une mauvaise idée. Je préfère te garder prisonnier dans ma chambre !

Et oui… Elle ne pouvait pas vraiment s’empêcher de dire des conneries à longueur de journée. Et puis de toute façon, Enzo savait très bien qu’elle allait lui faire un double des clés de l’appartement. Le jeune homme tourna la tête vers la prof quand elle se mit à écrire quelque chose au tableau. Là c’était le bon moment pour embrasser Lily c’est sur. Elle lui souria quand il se rapprocha d’elle pour l’embrasser. Bon bien sur, la prof s’était retourné bien plus vite et les avait vus. Il faut bien avouer que Lily se retenait de rire en voyant la tête de la prof et la remarque que lui avait faite Enzo. Là c’et sur, il allait être viré du cours.

Dès que la prof avait fait sa remarque sur le fait qu’Enzo devait partir de cours. Lily souria. Comme si c’était pas du tout prévisible ça. En même temps, avec la remarque qu’il avait fait c’était normal. Enzo lui fit ensuite en clin d’œil. Oh ça elle savait très bien ce que ça voulait dire et puis de toute façon, il n’était même pas forcer de faire le clin d’œil pour lui dire de le rejoindre en dehors du cours, elle l’aurait fait automatiquement. C’est vrai, Enzo venait de sortir de cours et Angie n’était pas venue aujourd’hui. Elle n’avait plus aucunes raisons d’écouter la prof parler du climat de la Russie pendant la fin de l’heure alors que c’était plutôt barbant.

Cinq minutes avaient du passer depuis que la prof avait repris son cours. Lily cherchait toujours ce qu’elle pourrait faire pour sortir du cours elle aussi. C’est vrai, ça faisait déjà cinq minutes qu’Enzo était partit. Il devait se faire chier le pauvre en l’attendant. Elle n’eu pas vraiment grand chose à faire, juste à ne rien noter du cours et à ne rien écouter aussi, enfin, ça c’est ce qu’elle faisait un peu depuis le début de l’heure mais c’était beaucoup plus voyant depuis qu’Enzo était sortit.


Mademoiselle Connors… Je vois que le cours vous intéresse beaucoup moins depuis que votre ami est sortit.

Lily releva la tête vers la prof et lui fit un grand sourire. Ah mais même quand il était là, le cours ne l’intéressait pas du tout. En même temps, ils devaient avoir seulement les intellos qui étaient entrain de noter tous les cours mot pour mot. Ou alors quelques autres petites personnes de la classe, mais Lily ne le faisait pas en tout cas.

Personnellement, le climat de la Russie n’est pas mon sujet favori.

Lily lui adressa une nouvelle fois un grand sourire. Elle savait pertinemment que ce genre de remarque ne plaisait pas vraiment à la prof. En même temps, c’était un peu pour ça qu’elle l’avait faite. Après tout, elle voulait sortir et rejoindre Enzo. Bon peut-être qu’elle allait avoir une heure de colle contrairement à Enzo, faut voir…

Dans ce cas… Allez donc rejoindre Monsieur Parker, vous serez surement plus utile autre part que dans cette salle.

Ouha… Même pas une heure de colle, elle devait être de bonne humeur aujourd’hui. Et voilà, en cinq minutes elle avait réussit à se faire virer. Un exploit d’habitude, elle mettait plus de temps. De toute façon, elle n’attendait que ça, se faire virer de cours pour pouvoir passer du temps tranquille avec Enzo. Lily ramassa le peu d’affaire qu’elle avait sortit sur sa table, et sortit de cours en faisant un grand sourire à la prof. Un bon sourire hypocrite, faut bien l’avouer. Une fois sortit de la salle, elle souria en voyant Enzo qui l’attendait.

Cinq minutes… J’ai battu mon record du moins de temps possible pour me faire virer de cours.

Lily se rapprocha de lui et lui fit un bisou sur le coin des lèvres avant de sourire. Il faut avouer que d’avoir passé cinq petites minutes toute seule dans cette salle avait été plutôt ennuyant.

C’était dur cinq minutes de cours sans toi ou Angie… Très dur ! Bon… On fait quoi maintenant ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Parker

avatar

Nombre de messages : 1237
Citation : Ne blesse pas ce que tu ne peux détuire.
Humeur : So happy with you.
Groupe : Rebelle de DBHS
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Coeur: Just Her ...
Popularité:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Quand l'envie ne vient pas... [EnzO]   Sam 10 Nov - 17:57

L’enfermer dans sa chambre ? Ah non mais ça c’était pas vraiment possible. Elle n’avait aucune chance de réussir. Yavait juste à les regarder pour voir qu’elle ne faisait pas le poids face à lui. Bon, c’est pas qu’il commençait à se faire chier mais ça faisait déjà cinq bonnes minutes qu’ils attendait que Lily sorte. Elle en mettait du temps pour se faire virer ! C’était pas bien compliqué avec cette prof en plus. Une remarque déplacée et c’est bon on se fait dégager directe. Et là en plus sans heure de colles, alors parfait. Il se rappelle d’une fois où il était à côté de la jeune fille et qu’elle avait une fois de plus sortit une connerie. Il a explosé de rire en plein milieu du cours. Inutile de dire qu’il n’était pas passé inaperçu. Seulement voilà ce jour là la prof n’était pas d’aussi bonne humeur qu’aujourd’hui. Résultat, il s’est fait viré un jour pour comportement perturbateur en classe. Du grand n’importe quoi. En plus son père lui avait fait une crise mémorable en apprenant la nouvelle.

Quand Lily sortit enfin de cours, Enzo était en train de siffloter une chanson qu’il aimait beaucoup. Fallait bien faire passer le temps hein ! Et oui c’est vrai qu’en y réfléchissant cinq minutes ce n’était pas beaucoup comparé à d’habitude. Dès fois il attendait plus longtemps que ça. Mais bon maintenant elle est là et c’est tant mieux ! Ils allaient pouvoir passer le reste de l’heure rien que tous les deux. Et en plus tout le monde était en cours, yaura personne pour venir les faire chier ou les fixer dès qu’ils s’embrasseront.


C’est que tu deviens douée !

Ouais c’est vrai que quand une des deux filles n’est pas là, lui aussi il s’enmerde trop en cours. Déjà quand elles sont là c’est le cas, alors quand elles sont absentes c’est même pas la peine de l’imaginer. Yavait rien à faire, aucune matière ne parvenait à l’intéresser. L’école c’était vraiment pas son truc. A part peut être l’anglais, mais c’est parce qu’il était plutôt doué dans cette discipline. Les chansons américaines et regarder souvent les films en version originale ça aide beaucoup. Il avait toujours de très bonne notes sans jamais avoir apprit son cours. Il retenait facilement le vocabulaire.

Et si moi jte dis que cinq minutes tout court sans toi c’est dur ?

Oh ça c’était sortit tout seul ! Mais bon c’était sincère tout de même. C’est vrai que maintenant il en était au stade où une journée sans la voir ça devenait insupportable. Non seulement ils sortaient avec elle désormais, mais en plus il a cette habitude de la voir sans arrêt. Faut quand même avouer qu’il était plutôt surpris par ce qu’il venait de dire. Dans le fond il devait être sentimental. C’est dingue, avec elle il apprenait à se découvrir. Enzo regarda la jeune fille et décrocha un ptit sourire gêné. Ca faisait un peu beaucoup pour aujourd’hui là ! Déjà le cadeau qu’il lui avait offert et maintenant cette petite phrase touchante. Il se surprenait lui-même. Mais bon tant mieux qu’il soit comme ça avec elle. Ca prouvait peut être aux autres qu’il avait bon cœur, contrairement à ce que la plupart pensait.

Euh … On fait comme si j’avais rien dit !

Il souria puis se mit à réfléchir à l’endroit où ils pourraient aller ? Il faisait pas très chaud dehors, la plage c’était déjà à mettre de côté. Oh pis après tout on s’en fiche de l’endroit ! Du moment qu’il est avec elle c’est parfait. N’importe où fera l’affaire.

Ah je sais où on pourrait être tranquille …

Il lui souria puis l’enmena à l’extérieur du lycée pour se rendre au gymnase. Ca c’était l’endroit parfait pour être tranquille. En première heure les basketteurs et les pompomgirls ne venaient jamais squatter. En général ils faisaient leur entrainement en fin d’après midi. Enzo ouvrit la porte puis laissa Lily rentrer avant de la refermer. Tout cet endroit rien que pour eux !

Yeah on va pouvoir jouer avec le matériel ya personne pour surveiller !


Il souria et alla dans la réserve pour prendre un ballon de basket. Allait, on va voir ce qu’il vaut dans ce sport là. Il était doué en ce qui concerne les sports extrêmes, mais les sports d’équipe ça c’était autre chose. Il se rapprocha du panier puis essaya de se concentrer. Mais avec Lily qui était à moitié en train de rire c’était difficile. Il tourna la tête pour lui sourire puis lança le ballon. Manque de chance, c’était complètement à côté !

Bon je crois que je ferais jamais carrière dans le basket.

Il se rapprocha de sa petite amie et lui fit un bisou sur les lèvres. Fallait bien qu’elle le console après cet échec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Connors
You think you know me but you don't...
avatar

Nombre de messages : 997
Citation : Why does it take a minute to say hello... And forever to say goodbye ?!
Humeur : So =)
Groupe : Rebelle de DBHS
Date d'inscription : 21/08/2007

Feuille de personnage
Coeur: Him...
Popularité:
50/100  (50/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Quand l'envie ne vient pas... [EnzO]   Dim 11 Nov - 22:07

Bien sur c’était de l’humour quand Lily avait dit à Enzo qu’elle l’enfermerait dans sa chambre. Non mais il était libre de faire ce qu’il voulait de toute façon, et en plus de ça, Lily ne faisait pas le poids face à Enzo. Tout le monde pouvait d’ailleurs le remarquer. C’était une des raisons principales pourquoi Lily laissait souvent Enzo tranquille quand il commençait à l’embêter, car il aurait toujours le dernier mot sur la jeune fille.

Mais oui, cinq minutes n’étaient rien comparées au temps qu’elle mettait d’habitude à sortir de cours. Elle avait cette fâcheuse habitude de donner des excuses qui ne passaient pas. Alors forcément, après faut faire des remarques aux professeurs et là elle se fait virer de cours. On peut se demander pourquoi elle ne pense pas directement à faire des remarques déplacées. Lily regarda Enzo quand il lui dit qu’elle devenait douée. Non mais il se moquait d’elle là ?!


J’ai des bons profs faut croire !

Lily le regarda et lui adressa un grand sourire. Pour sortir de cours le plus vite possible, c’était plus du ressort d’Enzo et d’Angie ça. Il faut bien avouer que d’être en cours avec la présence de ses deux meilleurs amis c’était déjà ennuyant alors s’ils n’étaient pas là. Imaginez vous le pire.

Elle continua de le regarder dans les yeux quand Enzo lui dit que cinq minutes tout court sans elle c’était dur. Et bah dit donc, c’est la journée aujourd’hui ou quoi ?! D’abord il lui offre un collier en argent et maintenant il lui dit ça ?! Bon ça lui faisait plaisir, ça c’est sur mais il faut avouer que ça faisait vraiment bizarre aussi d’entendre ce genre de remarque sortir de la bouche d’Enzo. C’est vrai, il ne s’était jamais vraiment montré attentionné envers quelqu’un sauf quelques petites fois avec Angie et Lily. Mais depuis quelques jours, il l’était vraiment beaucoup, au plus grand bonheur de Lily d’ailleurs. « Euh … On fait comme si j’avais rien dit ! » Elle souria après cette remarque.


Si tu veux… Tu disais quoi déjà ?!

Elle le regarda en souriant. Ouai, ca c’était le genre de remarque qu’on peut faire quand on nous dit de faire comme si on n’avait rien dit. Elle le faisait d’ailleurs souvent. C’est sur qu’il ne faisait pas très chaud, donc pour aller à la plage, on peut déjà mettre ça aux oubliettes. Lily tourna la tête vers Enzo quand il lui dit qu’il connaissait l’endroit où ils pourraient être tranquilles.

La jeune fille lui rendit son sourire puis le suivit quand ils allèrent au gymnase du lycée. Ca c’est sur qu’il n’y aurait pas grand monde en première heure de cours, ce qui était plutôt une bonne idée. Lily rentra dans le gymnase suivit d’Enzo et souria quand il lui dit qu’ils allaient pouvoir jouer avec le matériel.


Ca doit être catastrophique…

Lily s’assit sur un banc quand Enzo alla dans la réserve pour prendre un ballon de basket. Quand il se rapprocha du panier, Lily se mit à rire. C’était tellement drôle de le voir se concentrer sur le panier qu’elle n’avait pas réussit à se retenir. Il se rapprocha ensuite d’elle après qu’il eu raté son tir et lui fit un bisou sur les lèvres après qu’il l’avait fait lui-même.

Le basket c’est rien… T’as toujours le skate de toute façon et t’es doué dans ce genre de truc. Enfin pour le peu que je sais de ta planche à roulette ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Parker

avatar

Nombre de messages : 1237
Citation : Ne blesse pas ce que tu ne peux détuire.
Humeur : So happy with you.
Groupe : Rebelle de DBHS
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Coeur: Just Her ...
Popularité:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Quand l'envie ne vient pas... [EnzO]   Dim 11 Nov - 23:08

Oui il était doué en skate, c’est vrai, mais il ne comptait pas en faire son métier. Ce genre de sport c’est bien pour passer le temps, mais devenir professionnel ne lui donnait pas vraiment envi. Combien de mecs sont dix fois plus talentueux que lui et on était incapable de se faire un nom dans le métier ? Surement des centaines ! En plus de ça, le skate c’est pas le sport qui rapporte le plus ou qui vous rend célèbre. A part Tony Hawk et Bam Margera, les autres sont des petites célérités locales. Enfin bref ! Enzo se mit ensuite assis aux côtés de la jeune fille et lui souria quand elle fit sa remarque sur la planche à roulette. N’empêche que c’est ce mot bien précis qui fait qu’ils en sont là aujourd’hui. Si elle n’avait pas confondu skateboard et planche à roulette, surement qu’ils ne se seraient plus jamais adressés la parole. C’est cette erreur qui a poussé Enzo à entamer un dialogue avec elle.

N’empêche que sans cette planche à roulette on en serait pas là aujourd’hui. On ne se parlerait pas, et on sortirait encore moins ensemble.

Bizarrement, il n’a jamais été aussi content de faire du skate. Comme quoi n’importe quel détail peut provoquer de superbes rencontres. Plusieurs fois Enzo c’était demandé si sans ça il aurait parlé à Lily, enfin au lycée. Tous les deux faisaient partis du clan des rebelles, mais c’était vraiment suffisant ? Il ne le saura sans doute jamais, et puis tant pis après tout. Pourquoi changer le passé quand le présent est plus que parfait ?

Je suis très reconnaissant envers ce sport, mais je crois que mon avenir se tournera plus vers le strip tease.

Bien sur il disait n’importe quoi ! Il voulait juste voir la réaction que Lily allait avoir après ça. Franchement, Enzo pro du stip tease ? Manquerait plus que ça ! Se trimballer en boxer devant des cinquantaines de filles hystériques c’était absolument pas son truc. Ce genre de boulot vaut mieux le faire quand on est célibataire, ou quand la copine n’est pas du tout jalouse. Ce qui n’était pas vraiment le cas du jeune homme. En tout cas tout ça lui faisait penser à l’avenir. Il se demandait ce que lui réservait le destin. Si il allait finir dans le fond du trou alcoolo et dépressif, ou bien si allait surmonter toutes les difficultés que dressent la vie devant lui et devenir quelqu’un de bien et d’important. Chaque homme après tout se questionne sur l’avenir qui l’attend. Enzo ne dit rien pendant un petit moment, trop plongé dans ses pensées. Au bout de quelques secondes il finit quand même par regarder dans les yeux la jeune fille.

Jme suis souvent demandé ce que la vie me réservait dans quelques années … Si j’allais vivre vieux, si j’allais me trouver un travail intéressant, plein de choses dans ce genre là. Et en faite je réalise aujourd’hui que tout ça n’a aucune importance. Jmen fout de réussir ma vie professionnel et de gagner plein de pognons. Moi tout ce que je veux c’est passer le restant de mes jours avec toi. Quand je me projette dans l’avenir la seule chose que je suis capable de voir clairement c’est toi.

Encore une fois ce qu’il venait de dire était vraiment sincère. L’argent n’a jamais été quelque d’important pour lui. Les billets n’ont jamais coulé à flots, mais c’est pas pour autant qu’il était malheureux. Par contre, il ne pensait pas que l’amour lui serait important. Avant Lily l’idée d’avoir des enfants, de se marier et de finir sa vie avec la même femme ne lui avait jamais traversé l’esprit.

Je sais qu’en ce moment je suis différent, mais s’il te plaît ne fait aucune remarque là-dessus. Je commence à m’ouvrir un peu plus et à partager mes sentiments avec toi. Tu me connais, une seule remarque pourrait me braquer et me forcerait à redevenir comme auparavant.

Enzo était vraiment en train de faire de gros efforts au niveau du comportement. Et si elle commençait à lui dire quelque chose à propos de ça, que ça soit pour plaisanter ou non, il allait se refermer aussitôt et remontrer uniquement son côté cœur de pierre. Il avait horreur de se montrer vulnérable.

J’ai envi de devenir quelqu’un de meilleur … Pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Connors
You think you know me but you don't...
avatar

Nombre de messages : 997
Citation : Why does it take a minute to say hello... And forever to say goodbye ?!
Humeur : So =)
Groupe : Rebelle de DBHS
Date d'inscription : 21/08/2007

Feuille de personnage
Coeur: Him...
Popularité:
50/100  (50/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Quand l'envie ne vient pas... [EnzO]   Lun 12 Nov - 23:48

Ouai… Heureusement qu’il faisait de la planche à roulette, au bon endroit au bon moment finalement. C’est vrai, c’est grâce à ce petit accident qu’ils se sont parlé puis revu pas la suite pour qu’Enzo essaye d’apprendre le skate à Lily. C’est d’ailleurs grâce à ça qu’ils sont devenus meilleurs amis par la suite. C’est vrai qui aurait pu penser qu’une simple collision pouvait les rendre si complices tous les deux.

Finalement, c’était une bonne journée !

C’est vrai… Elle avait fait la rencontre d’Enzo et depuis rares étaient les moments où ils n’étaient pas ensemble. Et puis désormais, ils sortaient ensemble. Que rêver de mieux ?! Bon il faut avouer que sur le coup, elle était bien énervée contre lui car il venait tout de même de lui rentrer dedans mais finalement quand on voit les bons côtés, c’était une bonne journée.

Surement qu’ils ne se seraient jamais adressés la parole si cette collision n’avait pas eu lieu. Certes, ils étaient dans le groupe des rebelles de DBHS mais ce n’est pas une raison pour se parler, il y a bien des personnes qui sont dans le même groupe et Lily ne leur a jamais adressé la parole. Ca aurait peut-être fait la même chose pour Lily et Enzo. La jeune fille le regarda quand il lui dit qu’il ferait plutôt carrière dans le striptease. Ouai, mais non. Elle n’avait pas vraiment envie que de nombreuses personnes voient son copain en boxer.


Interdiction… Les stripteases c’est que pour moi !

Lily le regarda et souria avant de voir qu’il était un peu perdu dans ses pensées. Elle n’allait pas le faire chier sinon ça risquait de retomber sur elle, combien de fois c’était arrivé ce genre de chose. Enfin c’était plutôt du côté de Lily, quand elle était plongée dans ses pensées, il fallait mieux éviter de la ramener sur terre assez vite, sinon elle peut être énervée.

Il finit tout de même par la regarder dans les yeux et l’écouta pendant qu’il parlait. Il faut bien avouer que tout ce qu’il disait, ça lui faisait plaisir tout de même. Surtout quand il lui dit que la seule chose qu’il voulait c’était de passer le reste de sa vie avec elle. Jamais on lui avait dit ça alors comment elle pouvait réagir ?! C’est vrai, elle n’était pas habituée aux déclarations de ce genre. En général, elle essayait de ne plus être avec le garçon avant qu’il ne s’attache trop à elle alors qu’elle ne l’est pas. Mais là, c’est totalement différent. Il lui demanda ensuite de ne pas faire de remarque car il serait capable de se braquer par la suite. Lily continua de le regarder et souria quand il eu finit.

Mais t’es quelqu’un de bien Enzo… En quoi tu voudrais devenir meilleur ?! Je ne vois pas pourquoi tu voudrais changer. Je t’aime comme tu es tu sais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzo Parker

avatar

Nombre de messages : 1237
Citation : Ne blesse pas ce que tu ne peux détuire.
Humeur : So happy with you.
Groupe : Rebelle de DBHS
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Coeur: Just Her ...
Popularité:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Quand l'envie ne vient pas... [EnzO]   Mar 13 Nov - 15:40

Enzo ne put s’empêcher de sourire quand la jeune fille lui interdit de faire des strip tease pour une autre personne. En même temps lui aurait réagit exactement pareil. C’était hors de question qu’elle se trimballe en sous vêtement devant des mecs qui se seraient capable de la tripoter. Non mais ça va pas la tête ! C’était vraiment un métier de fou. Pour ça qu’il valait mieux être célibataire pour le faire. D’ailleurs en parlant de ça, faudra qu’il lui demande d’en faire un à l’occasion. C’est vrai ça fait toujours plaisir ce genre de choses. Par contre fallait faire gaffe à Angie, elle risquerait de rentrer au mauvais moment et après ça serait la gène pour tous les trois. Valait mieux faire ça un soir où elle sera de sortit. Comme ça ils seront tranquilles et ils n’auront pas peur qu’elle débarque d’un coup dans la chambre.
Si elle on ne lui avait jamais dit ce genre de choses, lui ne les avait jamais prononcé. C’était sans aucun doute la première fois qu’il faisait ce genre de petite déclaration à une fille. Mais en même temps, Lily était bien plus qu’une fille à ses yeux. Elle était sa meilleure amie, sa petite amie, et pourquoi pas la femme de sa vie. Il avait envi de lui dire tout ce qu’il avait sur le cœur et tout ce qu’il pensait d’elle
.

J’ai envi de devenir meilleur parce que j’estime que tu mérites mieux qu’un garçon comme moi. Et puis tu ne peux pas dire que t’as pas envi que je change, c’est toi qui m’a demandé d’arrêter de me battre.

C’est vrai, elle lui avait demandait de changer en lui disant ça. Enzo avait un caractère provocateur et parfois violent, et elle voulait qu’il change ça. Comme quoi c’était nécessaire qu’il essaie de devenir quelqu’un de meilleur. Bon bien entendu il n’allait pas changer de personnalité, il comptait juste maitriser ses émotions un peu mieux. Enzo tourna ensuite la tête vers Lily en la regardant dans les yeux quand elle prononça la phrase « Je t’aime comme tu es ». A vrai dire, il ne savait pas trop comment prendre ces quelques mots. Est-ce qu’elle voulait dire qu’elle l’appréciait comme ça, ou bien qu’elle est tout simplement amoureuse du garçon qu’il est à présent. En tout cas il ne savait pas quoi répondre après ça.

Tu m’aimes comme je suis … C’est mignon.

Bien évidemment, il avait dit ça pour laisser un sous entendu. Il avait pas fait clairement de remarque, mais fallait quand même qu’il en parle un peu. Il s’attendait pas à ce qu’elle réponde quelques chose, mais au moins elle avait comprit qu’elle venait de prononcer une phrase plutôt ambiguë. Il lui fit un grand sourire puis se leva du banc où il était assis avant de porter la jeune fille dans ses bras.

Ya un truc que j’ai toujours voulu faire …

Il lui souria puis l’emmena dans les vestiaires du gymnase. Une fois qu’ils furent dans une des douches, Enzo reposa la jeune fille et activa le levier de la douche. L’eau se mise à couler sur leurs visages et surtout sur leurs fringues. Prendre une douche sans les vêtements c’est cool, mais avec ça a aussi un sacré charme. Il avait toujours eu envi de faire ça. Que ça soit au lycée ou chez lui d’ailleurs. Bon là maintenant ils ne pouvaient plus retourner en cours. Si un prof les voyait comme avec les fringues trempés, directe il les foutait dehors.

Faut en profiter pendant qui a personne.

Il la regarda en souriant puis posa une main sur la joue de Lily pour la lui caresser. Il rapprocha ensuite ses lèvres des siennes mais il se recula au dernier moment quand il entendit la porte du gymnase s’ouvrir et se refermer. Ah ça yest, faut croire qu’ils étaient plus seuls désormais. Mais qu’importe ! Il s’en fichait complètement. Il avait envi de profiter de ce moment avec sa petite amie. Il lui souria puis cette fois l’embrassa tendrement, en faisant bien durer le baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Connors
You think you know me but you don't...
avatar

Nombre de messages : 997
Citation : Why does it take a minute to say hello... And forever to say goodbye ?!
Humeur : So =)
Groupe : Rebelle de DBHS
Date d'inscription : 21/08/2007

Feuille de personnage
Coeur: Him...
Popularité:
50/100  (50/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Quand l'envie ne vient pas... [EnzO]   Mar 13 Nov - 23:44

Non mais c’était tout à fait compréhensible la réaction qu’avait eu Lily après la remarque d’Enzo. Comme si la jeune fille allait laisser son petit ami se trimballer en boxer devant d’autres filles. C’est vrai que dans ce genre de situation, le meilleur était d’être célibataire ou encore de sortir avec quelqu’un qui n’est pas d’une nature jalouse. Pas de chance, Enzo avait pas choisit la super petite amie. On va dire que Lily est du genre à être très jalouse, même si la plupart du temps, elle évite de le montrer. Quoi que, des fois elle peut se faire griller assez vite, sachant qu’elle peut changer complètement de comportement en seulement quelques secondes quand elle est dans cet état. Non mais sérieux, fallait vraiment être folle pour laisser son copain faire des stripteases. De toute façon, il savait très bien qu’elle n’aurait jamais été d’accord pour qu’il le fasse, qu’ils soient ensemble ou non.

Ouai bon, on n’avait jamais dit des choses de ce genre à Lily, mais elle n’en avait pas prononcé non plus. Un peu comme Enzo, sauf que là, il vient de lui faire une petite déclaration. Non mais ça fait plaisir quand on peut entendre ce qu’Enzo avait bien put lui dire. Ce n’est pas tous les jours que votre meilleur ami, enfin petit ami désormais, vous dit qu’il veut passer le rester de ses jours auprès d’elle et que quand il projetait dans l’avenir, ce qu’il voit de plus clair c’est elle. La jeune fille avait d’ailleurs essayé de cacher qu’elle était gênée après ce qu’elle venait d’entendre. De toute façon, comment voulez vous réagir après qu’on vous a dit ça ?!

Lily tourna la tête vers Enzo et le regarda dans les yeux quand il lui dit qu’il avait envie de devenir meilleur car elle méritait surement mieux qu’un garçon comme lui. Qui sait ?! Peut-être que dans le fond il avait raison et qu’elle ne méritait pas Enzo. Mais la jeune fille n’avait pas voulu passer à côté de cette relation. C’est vrai, imaginer que c’est lui l’homme de sa vie. On ne sait jamais ce que nous réserve l’avenir et elle n’avait pas envie de passer à côté de ça et de finir par le regretter un jour. En plus de ça, Enzo était son meilleur ami depuis qu’ils se connaissaient et ça fait quand même quatre ans… On en apprend des choses sur l’autre durant cette période.


Tu sais très bien que j’aime pas quand tu te bats… J’ai juste pas envie qu’un jour ça se finisse mal et qu’il t’est arrivé quelque chose !

Il faut avouer que d’un côté elle avait envie qu’il change un peu son côté provocateur et violent. Non mais on ne sait jamais ce qui peut arriver. Mais c’est vrai qu’elle l’aimait pour ce qu’il était quand même. D’ailleurs elle le regarda une nouvelle fois quand il lui dit que c’était mignon qu’elle l’aimait comme il était. Non mais ça, ça la gênait encore plus. Déjà qu’elle l’était pour ce qu’il lui avait dit et qu’elle avait fait cette remarque. Mais là, c’était surement pire. Lily allait finir par rougir si ça continue comme ça…

Lily rendit le sourire qu’Enzo lui avait fait et le regarda quand il se leva du banc où il était assis et qu’il se mit à porter Lily dans ses bras. Qu’est-ce qu’il lui prenait ?! Encore une envie soudaine de faire des conneries ?! Pas la peine de dire qu’elle avait envie de savoir qu’elle était cette chose qu’il avait toujours eue envie de faire. Même si elle savait qu’elle n’allait pas être déçue de ce que ça allait être. Enzo l’emmena ensuite dans les vestiaires du gymnase et il activa le levier de la douche.


J’avais raison quand je disais que t’étais complètement dingue comme garçon !

La jeune fille le regarda et lui souria. Bon ils étaient complètement trempés désormais et ce n’était pas la peine de dire que s’ils tentaient d’aller en cours, ils se feraient bien virer. Enzo lui dit ensuite qu’il fallait en profiter tant qu’il n’y avait personne qui pourrait venir les déranger. Il avait plutôt raison faut l’avouer. Le jeune homme posa ensuite une main sur la joue de Lily et il se rapprocha d’elle afin de l’embrasser. Mais il finit par se reculer quand le bruit de la porte se fit entendre. Et crotte, c’était surement le prof de sport qui venait. Il manquait plus que ça.

Lily vit ensuite Enzo se rapprocha d’elle une nouvelle fois et il se mit à l’embrasser tendrement tout en faisant bien durer le baiser qu’il était entrain de donner à la jeune fille. Elle s’apprêtait d’ailleurs à approfondir un peu plus quand le prof rentra dans les vestiaires après avoir entendu le bruit de la douche. Il faut avouer que ce n’était pas vraiment discret comme bruit. Le prof leur demanda de rentrer chez eux pour se changer et qu’ils retournent en cours après. Non mais ça ce n’était même pas la peine d’y compter. Quand Lily rentre chez elle durant la journée où elle a cours, ce n’est même pas la peine d’attendre qu’elle revienne au lycée car elle préfère rester tranquillement chez elle par la suite. La jeune fille se mit à sourire à son petit ami.


On se revoit plus tard de toute façon !

Lily déposa un baiser sur le coin des lèvres d’Enzo puis elle retourna dans la salle principale du gymnase pour reprendre ses affaires qui était à côté du banc où elle était assise tout à l’heure. Elle attendit qu’Enzo fasse de même avant de sortir du gymnase pour rentrer chez eux, chacun de leur côté…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand l'envie ne vient pas... [EnzO]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand l'envie ne vient pas... [EnzO]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Diversification: quand bébé a envie mais n'est pas prêt.
» ENZO FERRARI
» Quand l'éducation "alternative" isole...
» Roch Voisine - Comme j'ai toujours envie d'aimer
» Pas faim....envie de manger .....gggrrrhhhh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Everything changes • :: DBHS :: Les couloirs et casiers-
Sauter vers: